Notice: Only variables should be passed by reference in /var/www/zcl.com/wp-content/themes/zcl/functions/breadcrumbs.php on line 23
icon-animated-map Locating
Select your location
Case Study

Séparateur de graisse pour une cafétéria d’université

Jusqu’à récemment, tous les séparateurs de graisse dans les cuisines des cafétérias de la Michigan State University (MSU) étaient en béton. L’université remplace maintenant un par un ces réservoirs détériorés.

Rentabilité de la fibre de verre

Avant d’opter pour la fibre de verre, la MSU avait installé un séparateur de graisse en acier avec revêtement. Bien que coûteux, ce revêtement s’avérait  nécessaire afin d’offrir une protection contre la corrosion. Ces coûts supplémentaires les ont amenés à rechercher une option plus simple et abordable.

La MSU nous a invités afin de faire une présentation à leur groupe mécanique. Satisfaits du résultat, ils ont décidé de choisir notre réservoir en fibre de verre résistant à la corrosion, pour remplacer le séparateur de graisse dans la cafétéria Snyder Phillips, laquelle, pouvant accueillir 600 personnes, est l’une des plus fréquentées du campus.

Au début de juin, le réservoir de béton de 2 500 gallons / 9 000 litres a été remplacé par notre séparateur de graisse en fibre de verre de 20 000 gallons / 76 000 litres. Léger, notre réservoir a été facile et rapide à expédier et à installer, offrant ainsi une autre économie de coûts.

L’équipe mécanique de la MSU recommande désormais la fibre de verre.

Design flexible

Quand Ian O’Brien, chef de projet au Département de la planification et des installations d’infrastructure de la MSU, a commandé notre réservoir, il s’est rendu compte que la meilleure conception devait avoir un tuyau de refoulement latéral, plutôt qu’un tuyau de refoulement à son extrémité.

« J’aime beaucoup la flexibilité de conception que vous offrez, explique-t-il. Cet ajustement a éliminé beaucoup de coudes et nous a permis d’éliminer tous ceux à 90 degrés. »

Un séparateur de graisse raccordé avec moins de coudes réduit le potentiel d’obturation du système par les aliments, les solides et la graisse, phénomène fréquent dans des installations comme celle-ci.

« Avec les étudiants, la plupart des déchets qui se retrouvent dans le séparateur sont des déchets alimentaires, lesquels bouchent fréquemment le système », explique Ian.

Jusqu’au moment où le séparateur de graisse en béton a été retiré, celui-ci devait être pompé une à deux fois par semaine. Ian s’attend à ce que le nouveau séparateur ne soit pompé qu’une fois toutes les quelques semaines.

Avantages environnementaux

Avoir un réservoir qui est conçu et fabriqué pour protéger l’environnement s’inscrit également dans les valeurs de l’université, laquelle prélève les déchets de ses séparateurs de graisse afin de les brûler comme biocarburant.

Faits saillants

  • Notre séparateur de 20 000 gallons / 76 000 litres a remplacé un séparateur de béton de 2 500 gallons / 9 000 litres
  • Le réservoir résistant à la corrosion est plus rentable que le réservoir en acier à revêtement.
  • La flexibilité de conception de nos réservoirs a contribué à la facilité d’installation générale, entraînant en une économie de coûts de plomberie supplémentaires, pour les matériaux et la main-d’œuvre
  • S’inscrit dans les valeurs environnementales du client